Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DROLE D'EPOQUE (Suite)

Publié le par FRANCROUGE

bretagneemplois.jpg

Cette carte illustre mieux que n'importe quel "bonnet rouge" la situation économique et sociale en Bretagne. Dans tous ces cas cette "écotaxe" n'y est pour rien tout le monde sait ça.

La Bretagne comme d'autres régions est victime du capitalisme sauvage, victime des politiques néo-libérales en France et en Europe, victime des diktats de la troïka de Bruxelles et fidèlement mis en oeuvre par nos divers gouvernements.

Alors il est regrettable que des salariés, le désespoir jouant à plein, se soient laissés pièger à Quimper, alors qu'il y avait à Carhaix une manifestation syndicale qui, elle, posait les vrais problèmes et les vraies revendications. A noter encore au passage que, notamment, les abattoirs bretons sont concurencés.... par les Allemands qui n'ont pas de Smic et donc des salaires inférieurs aux nôtres. !!!!

Quant au vandalisme je trouve cela proprement scandaleux et de toute manière ne règlera rien. Je ne crois pas non plus que ce soient des salariés, même désespérés, qui en sont les auteurs.

______________________________________________________ 

 

 La Photo ci-dessous illustre bien l'absurdité et la folie des politiques ultra-libérales poursuivies par l'actuel gouvernement socialiste et vert. Il ne s'agit pas d'un "cimetière" de locos mais bien de machines garées dans un triage par manque de trafic, essentiellement de Fret, résultat d'une concurence routière effrénée pas très loyale et pas très écologique !!! Mais au fait où sont nos écolos ??? 

viedurail

_________________________________________________________________________________________

S. & P. vient a nouveau d'abaisser la "note" de la France. Nous savons aussi deux choses: d'abord que ces agences sont des escrocs qui peuvent mettre un pays à genoux par une simple "note" mais aussi par les mesures qu'elles préconisent. Ensuite que notre ministre des finances est prêt à les appliquer:  Moscovici: L'objectif (- de 3% de déficit public en 2015) sera tenu, quitte à diminuer les dépense de services publics, de protection sociale et des collectivités locales de « 15 milliards au moins » chaque année et « s'il est nécessaire de faire plus, nous le ferons ».

Notre président ne vient-il pas de lancer son"ordre de mobilisation générale" .... en gardant le cap austéritaire, contre vents et marées ? Comment peut-on prendre au sérieux de tels discours dont les résultats nous mènent droit dans le mur ???

Francrouge.

 

 

 

Commenter cet article