Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ELLE VEUT LAVER PLUS BLANC...

Publié le par FRANCROUGE

178436lepenbonnetrouge.jpg  phototaubiraminute.jpg

 

Elle a beau crier sur tous les toits que le FN a changé, qu'il n'est pas ce que l'on dit: c'est raté !!

D'autres se chargent de remettre les idées à leur place et les plus sordides.

Alors le gouvernement réagit avec une fulgurence incroyable, M. Valls (tiens il est de retour ?, on ne l'a pas vu ni entendu ces derniers jours, ni devant un portique ni devant un radar...) Donc M. Valls "réfléchit" sur la manière de faire cesser ces horreurs.

 Il pourrait peut-être créer une commission ou quelque chose dans le genre...

Au cas ou il aurait la mémoire défaillante (mais je crois qu'il n'était pas encore Français à l'époque) je lui rapelle que durant le conflit algérien (reconnu comme guerre depuis peu) l'HUMANITE, organe du PCF à l'époque, a été censurée des dizaines de fois.

Elle paraissait normalement avec des pages pleines de carrés blancs des articles censurés. Et ceci du jour au lendemain, pas besoin de commission ou de juge ! Alors qu'attendez-vous pour agir ???

 

Commenter cet article

Le Prétorien 18/11/2013 09:52


Et que penser de ceci:


Une de CHARLIE HEDBO n°498 (28 mai 1980)

Le Prétorien 15/11/2013 08:26


On ne peut que sourire de cet amalgame car l'hebdomadaire et le parti sont en bisbilles depuis de longue date. Minute est très proche du Bloc identitaire, l'ancien rédacteur en chef
(Bruno Larebière, ndlr) faisait partie de la direction du mouvement. Lequel est en
conflit avec le FN. Il y a eu aussi des tensions liées au fait que le journal a soutenu la candidature de Bruno Gollnisch contre celle de Marine Le Pen pour la tête du FN lors du congrès de Tours en 2011. Cette année-là, les journalistes de
Minute se sont vus refuser leur accréditation pour couvrir l'évènement. Comment ne pas parler également de cette Une tapageuse du journal en janvier 2013, qui accusait le Front
national de posséder un lobby gay en son
sein? A l'époque, le parti avait répliqué en accusant le journal d'être le sous-marin de l'UMP. Autant de tensions qui s'expliquent par le transfert d'influence entre Minute et le
Front national. Le journal a connu une forte érosion de son lectorat ces dernières années, qui coïncide avec la montée du FN.Alors, ayez au moins l'honneteté de le reconnaitre.Que ne ferait pas
le PC en perte de vitesse.